LE VENT SE LÈVE...!

Tiers lieu d'art et de culture

"On ne transformera pas le monde si on ne transforme pas les imaginaires" Édouard Glissant


NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN!

NOUS RÉSISTONS DEPUIS DIX ANS… COMMENT TENIR ENCORE FACE A L’ASSÉCHEMENT PROGRESSIF DE NOS MOYENS?

SOUTENEZ L’ACTION DU VENT SE LÈVE!  ADHÉREZ!

SOUTENEZ NOUS! TOUTES LES AIDES COMPTENT!

UNE NOUVELLE DATE SERA PROPOSÉE EN MARS POUR UNE NOUVELLE JOURNÉE D’ACTION AU VENT, DÉBATS, BANQUET !

 

 

CE QU’ON TIENT À DIRE, A FAIRE VOIR OU ENTENDRE

positions, colères, désirs, regards, enjeux


Il ne tient qu’à nous de rendre l’autre visible . Nous en connaissons l’une des façons et l’un des lieux: le théâtre.  


 

Par grands bouleversements…

Pèsent sur nous, il faut bien vous le dire, de lourdes menaces. Qui en est surpris, qui sait ce que nous tentons, qui connaît les conditions actuelles des structures associatives, les conditions des pratiques de l’art et des pratiques sociales? Nous allons devoir parler plus haut plus fort. Non pas pour défendre nos modes de vie, mais le sens et la nécessité même de ce que nous essayons. Nous vous inviterons à nous rejoindre bientôt, pour parler ensemble, pour imaginer encore et toujours. Il est des moments où il ne reste plus que cela: imaginer ensemble.

Si vous avez un peu de temps, regardez cette vidéo de Patrice Dubosc; un entretien avec Jean-Pierre Chrétien-Goni. Quelques uns des fondamentaux de notre travail…

 

 

 

RÉSIDENCE AU VENT DE LA PHOTOGRAPHE CHRISTINE DELORY-MOMBERGER EN 2018

Nous l’accueillons pour son travail photographique autour de l’intime, la mémoire personnelle et collective et la transmission inter-générationnelle dans des déplacements forcés, des migrations, des mobilités multiples liés aux mouvements de l’Histoire qui deviennent souvent des « exils-à-vie ». Cette résidence est un temps de création, d’exposition et d’ateliers de création partagée autour de son travail EXILS / REMINISCENCES.

Biographie

Christine Delory-Momberger est universitaire, essayiste et artiste photographe. Elle mène depuis 2010 un travail photographique sur l’intime, la mémoire, l’histoire personnelle et collective dans lequel elle mêle dans un geste intuitif photographies personnelles ou anonymes, images d’archives et images récentes. Elle fouille l’image dans une incessante quête, tentant de traverser la fixité de sa surface, d’aller au-delà de l’étale de ce qu’elle montre à voir pour toucher l’enfoui, le profond, l’inouï. De nouvelles images surgissent alors, s’assemblent et forment une histoire incertaine, hantée, tendue d’une violence sourde.

    Au titre de son intérêt pour le biographique et de sa relation à la photographie, elle a de nombreuses publications sur la photographie et intervient régulièrement dans des congrès internationaux.

www.christine-delory.com


Une image par semaine…


EXILS / REMINISCENCES

des souvenirs, je n’ai que ceux que je crois avoir. Qui viennent et vont. S’accrochant à des couleurs, des odeurs, des lumières d’un jour, des visages dont les contours se floutent au fil du temps. Des sensations qui affleurent dans une remontée soudaine d’émotions

tracés au sable sur une surface soufflée

dessinant des lignes qui s’estompent avec le passage des lendemains

 

 

Christine Delory-Momberger

 

 

 

 

 

 


NOS PRODUCTIONS D’IMAGE

A VOUS DE VOIR…


Deux courts-métrages de Jean Pierre Chrétien Goni et Claire Robiche

 

 

Youssef s’interroge sur ce qu’est un comédien. Il veut le devenir. Il fait du théâtre avec nous. Il l’est. Josiane nous a emmené dans un incroyable périple en train vers Grenade, où nous avons joué avec elle. Elle finit par ne plus se taire. Tous les deux font partie des Créatifs Chroniques.


 

 

 

A LIRE SANS MODÉRATION

Feuilles Volantes Que nous est-il arrivé? Que nous arrive-t-il? Politique, art, culture, société

MIEUX ACCUEILLIR LES MIGRANTS

MIEUX ACCUEILLIR LES MIGRANTS On parle d’accueil, mais qu’est ce que c’est au juste ? D’où ça vient ? Et...

Médiation culturelle

Médiation Culturelle. Que peut-on penser par là? Comme une expression un peu vide qui tenterait de dire qu’il faut embarquer...

Migrants…

Migrants…

Migrant(e)s… Depuis plusieurs mois, comme beaucoup d’autres, la question des « Migrants » s’impose peu à peu à nous. Elle est entrée...

L’Insatiable

L’Insatiable

APRÈS CASSANDRE, VIVE L’INSATIABLE !   Vous l’avez compris, Cassandre/Horschamp se situe à un carrefour déterminant de son existence où une...

Y ÊTRE

Y ÊTRE

(après le 13 novembre 2015) Depuis quelques semaines, certains semblent retrouver de l’intérêt pour la culture, pour l’éducation, pour des...