L’Insatiable

APRÈS CASSANDRE, VIVE L’INSATIABLE !

 

Vous l’avez compris, Cassandre/Horschamp se situe à un carrefour déterminant de son existence où une transformation s’impose. Ce changement, nous l’avons anticipé depuis un an. Il est d’abord né d’un désir de renouveler un outil qui, depuis plus de 20 ans, travaille la relation art/culture/société à partir de ses voix fondatrices, mais s’alimente aujourd’hui de paroles et de regards nouveaux. Il s’agit aussi de s’adapter à une conjoncture économique particulièrement difficile pour une équipe qui n’a jamais eu aucun objectif de rentabilité. Face à la perte d’une part importante de nos subventions publiques – phénomène qui touche l’ensemble du secteur culturel -, l’équipe de Cassandre – L’Insatiable doit se réinventer et trouver de nouveaux alliés. L’association Cassandre/Horschamp doit mettre fin à un chapitre de sa longue et riche activité, mais l’aventure ne s’arrête pas là ! Elle continue avec L’Insatiable journal numérique bientôt accompagné de sa version papier.

La création en 2014 du site l’Insatiable était une première avancée, ajoutant à la revue une autre temporalité et de nouvelles plumes. Aujourd’hui, nous changeons de paradigme et d’étendue : Cassandre/Horschamp donne naissance à L’Insatiable numérique ET papier. Le nouveau projet, qui met le web au centre de son action pour redéployer ses terrains d’intervention, fera de l’Insatiable un projet ouvert et européen, De nouvelles formes vont s’inventer. L’année 2017 sera consacrée à la reconstruction de nos activités :

2017 : l’Insatiable en chantier. Un « hors-les-murs numérique ! »
Durant les travaux, rien ne s’arrête, au contraire ! En 2017 nous « habiterons » des projets en France et en Europe, et investirons les « presqu’îles » de l’Insatiable, hors les murs. Parmi les rendez-vous, il y aura :

• Archipels, publication européenne annuelle dont nos abonnés ont reçu en octobre le premier numéro, consacré au thème des migrants : « Tourmentes et Migrations ». Réalisé en osmose avec l’équipe bruxelloise de Culture&Démocratie, Archipels, cette revue accueillie avec enthousiasme témoigne de notre vitalité. Le deuxième numéro, à l’automne 2017, sera élargi à de nouveaux partenaires et de nouvelles thématiques. En embrassant d’un même regard le champ culturel et artistique et une analyse de l’évolution des sociétés contemporaines, nos rédacteurs exploreront le continent européen (et au-delà), pour y rencontrer des équipes et des chercheurs et vous livrer, une fois par an, le fruit de leurs investigations et réflexions.

• Le nouvel Insatiable en ligne ET papier, avec un nouveau site organisé en régions éditoriales reliées les unes aux autres sera le centre de nos activités, témoin à la fois de l’étendue géographique et thématique de nos activités. Un espace dédié au partage d’expériences sera proposé aux abonnés. Et, légitime héritier de la revue papier Cassandre, L’Insatiable papier, devenu annuel, rendra compte de nos explorations.

• En attendant, les abonnés auront accès à sa version actuelle sur www.linsatiable.org !

• Les Résidences insatiables sont d’autres « presqu’îles » à investir. Nous souhaitons proposer à tous lieux culturels, artistiques, sociaux, médicaux, concernés par des processus de transformation, que nos rédacteurs puissent, à travers une résidence de plusieurs semaines, rendre compte de ces processus. Au-delà de la restitution, nous organiserons des rencontres et publications liées à ce travail.

• Fidèle à son idéal de transmission, L’Insatiable devient centre de formation, et lance la Pépinière de l’Insatiable qui proposera aux journalistes, professionnels de la culture, médiateurs, décisionnaires, passionnés et curieux, des formations adaptées pour approcher l’écriture spécifique à un journalisme culturel engagé et actif. (Intéressés ? Voir ici : http://linsatiable.org/La-Pepiniere-de-l-Insatiable )

• En 2017, notre équipe participera à la Foire du Livre de Francfort. Ce sera l’occasion d’organiser rencontres et événements, en France et en Allemagne… et d’écrire sur cette aventure.


Ils parlent de Cassandre ! 

L’aventure des enfants de Cassandre, par Emmanuel Wallon : https://blogs.mediapart.fr/nicolas-romeas/blog/061116/les-enfants-de-cassandre

_______________________________

La Télé Libre revient sur la revue Cassandre/Horschamp et son combat avec  »L’Art, pour Soigner nos Sociétés Malades ». Un article de Flore Viénot, à lire ici :
http://latelelibre.fr/2016/11/09/lart-soigner-nos-societes-malades/


Pourquoi s’abonner maintenant ?
Le nouveau projet demande du temps, mais aussi des moyens. Plusieurs de nos partenaires anciens nous ont réaffirmés leur confiance, et d’autres sont susceptibles de nous rejoindre dans les prochains mois. Mais nous avons besoin de vous, au premier chef.
Comme nous l’avons dit, durant les travaux rien ne s’arrête, bien au contraire : tout se transforme ! Choisir de nous accompagner sur le chemin de Cassandre vers l’Insatiable fait de vous les pionniers de notre projet européen. A ce titre, nous vous réservons une offre exclusive, à moduler en fonction de vos moyens :
– Archipels 1 «Tourmentes et Migrations», ainsi que le suivant, Archipels 2 à l’automne 2017.
– Un accès exclusif à L’Insatiable, journal en ligne, et aux anciens suppléments numériques.
– Une collection de 10 anciens numéros de Cassandre/Horschamp, à commander sur abonnements(at)horschamp.org
– Toutes les publications papiers produites par les résidences insatiables.

– Un invitation à toutes les rencontres organisées par L’Insatiable.


Grande Rencontre : Archipels, «Tourmentes et Migrations»

le 3 décembre au Musée national de l’histoire de l’immigration

De 14h à 18h30 :

Plus de détails sur www.linsatiable.org


AVEC LE SOUTIEN DE

EN PARTENARIAT
AVEC

Commandez Archipels sur
Horschamp.org
________________

Les critiques déjà parues :

sur www.lucieandco.com

sur www.mediapart.fr

________________


N’attendez pas pour commander des COLLECTIONS !
Facebook Twitter