Séminaire du Sujet dans la Cité, 27 janvier 9h30


 

 

 

LA VIE AUX LIMITES DU RÉCIT

En revenant sur le « récit », et en particulier sur le « récit de soi », le projet des séminaires du Sujet dans la Cité de l’année 2018 est d’interroger à nouveau le rapport du récit et de la vie, lorsqu’en particulier ce rapport est rendu aliéné ou impossible par des conditions extrêmes de la vie, par des événements traumatisants, par des états de santé physique et mentale. Ces « bords du récit » font apparaître, peut-être mieux que toute autre démonstration, la dimension à la fois anthropologique et éthique du « raconter » comme espace spécifique du penser et de l’agir humain.

1er SÉMINAIRE : 27 janvier 2018 (9h30-12h30)

 

LA VIE BLESSÉE: LES RÉCITS EMPÊCHÉS

Les violences et les traumatismes qui peuvent atteindre les vies  (situations en régime politique d’exception, attentats terroristes, agressions sexuelles, catastrophes naturelles) portent en eux un véritable « empêchement » du récit qui peut se trouver aliéné, confisqué, ou étouffé et mutilé. Comment retrouver les voix/voies d’un récit et d’une construction de soi possibles ?

Vous pouvez réserver en cliquant ICI