IDENTITÉS SONORES 

 

 

 combat009

 

 

Ce projet est né de la concertation entre le SPIP de Seine-Saint-Denis et le Vent Se Lève !. Nous savons la nécessité de mettre en œuvre des perspectives concrètes, particulièrement en détention, pour offrir à une jeunesse en quête de valeurs des alternatives à une radicalisation liberticide ou au cycle fatal de l’échec et de la délinquance. La victimisation apporte un échec systématique à ces questions.
L’éducation doit suppléer la répression. Le Vent Se Lève ! propose une résidence d’écriture sonore et de réalisation théâtrale en détention intitulée « Faust-Machine » sur plusieurs semaines. Le projet engage une réflexion collective sur la question de l’identité et de création de soi (références à Edouard Glissant, Patrick Chamoiseau notamment). Nous interrogeons cette question de l’identité personnelle et collective à travers le son, la musique, avec comme objectif que chacun des participants construise son identité sonore. Nous souhaitons affirmer la question de l’identité comme valeur mouvante. C’est en empruntant à plusieurs ce parcours, que la relation entre l’individu et le collectif se dessine. Nous mettons en œuvre une expérience poétique radicale et des formes d’expérimentations circulant entre les personnes et le groupe pour faire émerger des formes constituantes, à partir des vécus et sensibilités de chacun.
Cette résidence met en place une dynamique forte, collective, construite autour de valeurs de solidarité et de respect. Elle peut aussi faire évoluer le vécu de la détention, lui donner un sens.