0177359436

La Bibliothèque des « mineurs » de la Maison d’arrêt de Villepinte

 

 

A partir de novembre 2018, nous assurerons la mission d’accompagner la création de la bibliothèque du quartier mineur de la Maison d’arrêt de Villepinte, de l’animer. Avec la PJJ 93, la DRAC Île de France, Le Centre National du Livre, la Ville de Tremblay-en-France. 


« …elles et ils façonnent, fabriquent, créent, cuisinent, escaladent, gueulent, accueillent, inventent, s’acharnent, tissent, s’entêtent, s’ouvrent, résistent, labourent, conçoivent, parcourent, compliquent, creusent, tracent, cueillent,  rappellent, explorent, défrichent, étonnent, insistent, simplifient

ou s’endorment tard, épuisés, n’ont jamais rien lâché, ont fait confiance à l’humanité, ont cru au meilleur, ont embrassé le monde, marché sur les nuages, fait cent fois le tour de la terre, mille fois le tour d’une question, ont répété sans cesse, ont accéléré leur vie, ou les premiers de cordée, les marathoniens immobiles, ou pas,  les capitaines de navires, les avant-coureurs, les singuliers, les impénitents, les divergents, les acrobates, les insatisfaits d’eux-mêmes, les bâtisseurs de toutes sortes de cathédrales, les empêcheurs de laisser-faire… »

Ignacio Charraldé,  (Los Quarks Humanos, Elisondo, circa 1999)

Le travail mené auprès des jeunes détenus partira de ces Quarks humains, c’est ainsi que les nomme Ignacio Charraldé. Ce sont des composants essentiels de la société, les particules élémentaires qui en constituent les liens d’interaction forte, qui font, parfois  incognito, tout tenir debout, et sans doute permettent de résister aux secousses innombrables qui menacent notre vie ensemble. Ni mages, ni nécessairement « grandes figures publiques », ni vedettes des multiples écrans, ni personnages de l’histoire,  ils ont poussé leurs engagement jusqu’à leurs « racines » d’un côté, et jusqu’au bout de leur geste, de l’autre. Mais toujours dans l’horizon de la vie. De la vie à se faire, à soi, entre nous, devant soi, au plus loin, au plus près et jamais vers le gouffre.

Il s’agit de proposer des rencontres aux jeunes détenus avec des personnes dont ils pourraient ressentir positivement la singularité et l’engagement.

Notre projet global s’inscrit dans cette perspective. Nous n’avançons que par rencontres, avec des hommes et des femmes, des livres, des images… La bibliothèque peut-être un lieu possible pour des jeunes gens qui n’ont pas connu ces rencontres « ascendantes », pour le dire ainsi: rencontres entre les jeunes et quelques « Quarks » d’Ignacio Charraldé, des humains porteurs d’autres formes d’engagements, d’autres imaginaires et qui chacun à leurs façons, ont pris d’autres voies que les voies ordinaires, ont « embarqué » pour des destinations qui ne leur étaient pas toujours ouvertes au départ. Personnalités emblématiques (auteurs, personnalités scientifiques, ou issus de secteurs très différents de la vie), mais aussi les passionnés de toutes sortes…

Il s’agira bien entendu de trouver les conditions d’une collision entre les idées, les pensées, les émotions issues de ces rencontres. Collision (une friction pourra suffire…) entre des particules, possiblement créatrices d’énergies insoupçonnées…

Le protocole mis en oeuvre consistera à organiser la rencontre avec cette personne ou quelqu’un qui a réalisé, un film, écrit un livre, à son sujet. Les participants seront dans un second temps sollicités, en retour de leurs impressions, sensations, réactions, après la rencontre, à produire une séquence sonore (mise à disposition d’enregistreurs, loopers, beat-boxes, etc…). Cette production sera présentée comme un geste artistique à projeter, à construire, à partir de la rencontre (« chronique », « petit objet sonore », « séquence de théâtre sonore », ..etc) avec le concours d’un créateur sonore/musical. Il s’agira pour eux de mettre en forme leur pensée et leurs sensations; un écho personnel né de ce moment. Enfin, une écoute collective, si possible en présence de l’invité(e) au départ, afin de continuer la conversation et imaginer des suites, des correspondances entre lui (elle) et les jeunes participants.