0177359436

#poésie et musique: le « Poétique Ensemble » autour d’inédits d’Eugène Durif, le 12 décembre

Poésie et musique, autour de textes d’Eugène Durif, par Mona El Yafi, Matthias Gault et Ayouba Ali, par le Dyptique Théâtre

Deuxième séance


Le geste poétique est le geste d’une invention radicale.
Et si l’on tentait par l’aventure d’un croisement entre musique improvisée
et poésie de retrouver le souffle de cette invention radicale?
Donner à entendre, à voir, et surtout à sentir ces textes que beaucoup disent aimer et que peu fréquentent. Que la poésie soit vivante, vibrante et décapante !

Mona El Yafi, Matthias Gault et Ayouba Ali

L’idée est simple : faire entendre ou réentendre des poèmes par la rencontre de l’improvisation musicale et du jeu lui aussi improvisé. Suggé- rer le monde d’un poète sans chercher à le re- créer ou à l’imposer, interpréter sans trahir tout à fait, échapper pour quelques minutes au bruit et à l’oubli… le tout avec amour, humour et légèreté.

Tout part ici d’une rencontre entre trois trajectoires. La trajectoire d’une comédienne ani- mée par le désir d’ouvrir les sens des mots des autres, de les faire résonner par son corps et sa voix, et celles d’un musicien et d’un chan- teur qui trouvent dans l’improvisation musi- cale libre l’occasion de fabriquer des corres- pondances sonores avec un matériel poétique qui le passionne.

Tous deux sont animés par le désir de rendre possible, le temps d’une représentation, une écoute nouvelle. Car la poésie est autant affaire de sens que de sons…

Et si la musique des mots était alliée au monde sonore créé pour et sur le moment – juste pour une seule fois ? Et si les textes pouvaient trouver dans la musique et dans les corps des alliés pour se faire entendre autrement ? Voilà le pari.

Comédienne, chanteur et musicien interviennent pour inquiéter cette manière que nous avons de ne plus entendre, de ne plus écouter, et donc de ne plus goûter à ce que la poésie a de plus vivant.

FAIRE PARTAGER LES MOTS D’UN POÈTE CONNU
OU MOINS CONNU, FAIRE DÉCOUVRIR OU REDÉCOUVRIR GRÂCE À UNE FORME LÉGÈRE UN UNIVERS POÉTIQUE … VOICI NOTRE OFFRE FAITE À TOUTES LES OREILLES !

NUL BESOIN D’ÊTRE UN PUBLIC AVERTI, SEULE COMPTE LA COMPLICITÉ ET LA GOURMANDISE !

Poétique Ensemble est une performance à chaque fois unique de 45 minutes environ entre 3 interprètes ( une comédienne, un chanteur, un musicien).

Poétique Ensemble est une performance d’improvisation : improvisation libre pour le musicien et le chanteur, partant du jazz aux musiques du mondes en passant par la pop, improvisation de l’interprétation, seuls les mots du poète choisi préexistent à cette lecture hors du commun qui s’invente en se jouant, sans rien s’interdire.

Poétique Ensemble peut exister dans de multiples lieux. Le théâtre, la librairie, la salle de classe, tout lieu est approprié à condition qu’il soit propice à l’écoute. Une rencontre à la suite de la performance peut être organisée pour discuter de la démarche et de l’univers du poète.

Poétique Ensemble se pense comme une suite de rendez-vous : puisque la performance est à chaque fois différente et se saisit à chaque fois d’un nouveau poète, les oreilles s’ouvrent au fur et à mesure de la saga poétique…

Implanté sur le site de Comme Vous Emoi à Montreuil Diptyque Théâtre a vu le jour en 2007 sous l’impulsion d’élèves du Conservatoire National. C’est en 2014 que Mona El Yafi et Ayouba Ali en prennent la responsabilité artistique et portent résolument le travail sur les mots comme cœur de pratique théâtrale.

Mise en scène d’Inextinguible, première œuvre de Mona El Yafi et de Jaz de Koffi Kwahulé mis en scène par Ayouba Ali, performances de Poétique ensemble, projet Desirium Tremens, Diptyque Théâtre s’implique dans la défense des écritures contemporaines et le jeu sur le langage dans tous ses états.

Diptyque Théâtre revendique également une implication pédagogique et un travail de laboratoire (ateliers théâtre et philosophie, action Désirothèque avec des élèves en décrochage scolaire). En lien étroit avec le Théâtre de l’Autre côté, les deux compagnies sont en création d’un projet composé de sept volets autour des 7 péchés capitaux.