Le 18 octobre 2008 nous mettions à l’eau notre frêle esquif, en faisant confiance aux vents qui indubitablement allaient se lever. Nous avions, lors de cette inauguration, lu l’intégralité du « Cahier du retour au pays natal » d’Aimé Césaire, afin symboliquement de nous inscrire dans son sillage poétiquement politique. Nous vous attendons pour fêter le chemin parcouru, et chanter celui à parcourir, si les tempêtes nous laissent du répit pour de nouveau rassembler nos forces. Soyez de nos forces, ce 18 octobre et après…

[blocks layout= »layout2″]
[block background= »#ffffff » text_color= »#000000″ rounded= »true » shadow= »true »]

Jeudi 18 octobre, 20h30

 

 

C’est avec l’équipe du label Dezordr que se marquera le point final de cette séquence EXP.10

Ces familiers du lieu lâcheront les apesanteurs brulantes de leur rap subterrestre, traversant le temps et les influences sonores et découpant leur vision du monde par la voix aiguisée de La Main Gauche. Dans l’incandescence des lettres et des vapeurs sonores, le foyer du dezordr est une chaleur universelle, une galaxie qui vous chuchote des lueurs au creux de l’oreilles.

L’équipe projettera live le fruit de ses dix années de productions passionnées qu’ils viennent de vivre.

https://dezordrrecords.bandcamp.com/

[/block][block background= »#ffffff » text_color= »#000000″ rounded= »true » shadow= »true »]

Jeudi 18 octobre, 20h30

La Compagnie résidente du Vent, la Cie IPQR, proposera des fragments du Cahier du retour au pays natal, d’Aimé Césaire, avec Stéfanie Buard, Edouard Bueno, Claude Barraud, Jean-Pierre Chrétien-Goni, Hélène Labadie, sur des sons de Stekri

[/block][block background= »#ffffff » text_color= »#000000″ rounded= »true » shadow= »true »] »Et nous sommes debout maintenant, mon pays et moi, les cheveux dans le vent, ma main petite maintenant dans son poing énorme et la force n’est pas en nous, mais au-dessus de nous, dans une voix qui vrille la nuit et l’audience comme la pénétrance d’une guêpe apocalyptique. Et la voix prononce que l’Europe nous a pendant des siècles gavés de mensonges et gonflés de pestilences, car il n’est point vrai que l’oeuvre de l’homme est finie que nous n’avons rien à faire au monde que nous parasitons le monde qu’il suffit que nous nous mettions au pas du monde mais l’oeuvre de l’homme vient seulement de commencer et il reste à l’homme à conquérir toute interdiction immobilisée aux coins de sa ferveur et aucune race ne possède le monopole de la beauté, de l’intelligence, de la force et il est place pour tous au rendez-vous de la conquête et nous savons maintenant que le soleil tourne autour de notre terre éclairant la parcelle qu’à fixée notre volonté seule et que toute étoile chute de ciel en terre à notre commandement sans limite.« 

Aimé Césaire, Cahier du retour au pays natal

[/block]

[block background= »#ffffff » text_color= »#000000″ rounded= »true » shadow= »true »][vimeo width= »100% » height= »100% » autoplay= »true »]https://vimeo.com/266784567[/vimeo]

[/block][/blocks]