0177359436

Concert JOSEFINA BARREIX / INSTRUMENTO ÓPTICO (ARG) + SWORDPLAY & MC HOMELESS (US) 5 octobre 20h30

En parallèle du Sulfure Festival, IRM et Dcalc continuent à mélanger les genres par le biais d’évènements réguliers au Vent Se Lève (la petite salle la plus confortable et spacieuse de Paris, pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de venir nous y voir) et bientôt ailleurs (à suivre !). Pour notre rentrée, l’électronica fantasmagorique de l’Argentine Josefina Barreix en concert audio-visuel pour son projet Instrumento Óptico côtoiera l’indie rap des Américains Swordplay et MC Homeless, croisés sur des labels qu’on adore, de Fake Four Inc. à Dora dorovitch label en passant par Milled Pavement Records ou I had An Accident Records.

Josefina Barreix (Argentine – électronica de punk féministe, pop amniotique)

Vocaliste vénère et assez extraordinaire des excellents BLANCO TETA, combo de punk/noise féministe à cordes, l’Argentine nous a tapé dans l’oreille en 2018 avec son EP « Instrumento Óptico ». Un projet « solo » (avec une demi-douzaine d’invités sur disque tout de même) tout aussi baroque mais nettement plus atmosphérique, qui évoque autant la pop amniotique et tribale de sa compatriote Juana Molina pour les lignes vocales primales digitalement manipulées que la mélancolie électro cristalline du Japonais Cornelius. En deux titres, Josefina Barreix dévoile un potentiel assez bluffant, s’aventurant en terrain très déstructuré proche de la fantasmagorie sur l’étrange « Incorporo » qui fait la part belle au violoncelle, aux beats et aux claviers, à la croisée de l’IDM et de la musique sacrée… et au regard des extraits vidéo ses concerts promettent d’être à l’avenant, une première en France qui plus est pour une artiste à découvrir et qu’IRM suivra assurément de très près ces prochaines années !

▷ RIYL : Björk circa 1997-2004, Juana Molina, Leila
▷ Pour écouter : https://fungirecords.bandcamp.com/album/instrumento-ptico
▷ Pour jeter un œil aux visuels parce que ça va claquer : https://www.youtube.com/watch?v=_gTlaWTMAgI
▷ Sur IRM : http://www.indierockmag.com/artiste13056.html

Swordplay (Virginie/Californie – indie rap schizophrène, left-field hip-hop)

Désormais basé à Berkeley, le MC/guitariste que les Français amateurs d’indie rap ont déjà eux l’occasion de croiser en tournée chez nous livre enfin ce mois-ci le successeur du culte « Tap Water » produit en 2013 par Pierre The Motionless. « Un album à mi-chemin entre pop et hip hop, avec des tonalités folk, des sonorités douces, des tempos plus ou moins enlevés, des mélodies qui accrochent et des atmosphères dans lesquelles on entre et reste avec beaucoup de plaisir, qui berce et qui emmène par ses instrus, qui cingle et qui convainc par l’éloquence et le timbre de voix de son MC tout en gardant toujours un bel équilibre entre flow et beats », pouvait-on lire à l’époque sur IRM et en durcissant légèrement le ton dans une veine politique et désespérée, raccord avec la tourmente qui agite l’Amérique de Trump, « Paperwork », sur des instrus signés cette fois-ci par Fat Milk et OneWerd, démontre toujours chez nos amis de Dora Dorovitch le talent protéiforme et engagé d’Isaac Ramsey.

▷ RIYL : Sole circa 2000-2005, Ceschi, James Reindeer
▷ Pour écouter : https://swordplay.bandcamp.com/album/paperwork
▷ Sur IRM : http://www.indierockmag.com/artiste9090.html

MC Homeless (Ohio/Texas – noise rap du caveau, indie rap funèbre)

Entre le glauque et gothique « Sex & Death » (Fake Four) mis en musique par Moodie Black en mode électro-indus de la crypte, et la cassette « Dig Two Graves » (I Had An Accident / Milled Pavement) splittée avec Brzowski dont il tenait la face B particulièrement massive et noisy, le Texan d’adoption avait frappé fort l’an dernier, dévoilant un univers aussi jouissif que torturé qui joue avec brio des clichés de l’horreur comme de ceux de l’alt-rap ricain. Avec ses morceaux plus insidieux que belliqueux, son flow grimaçant et ses lyrics qui parlent de rappeurs morts, de dépression, d’animalité ou encore de cannibalisme entre autres joyeusetés, MC Homeless viendra distiller sur la scène du Vent Se Lève ses ambiances d’Halloween avant l’heure.

▷ RIYL : Moodie Black, Brzowski, Noah23
▷ Pour écouter : https://fakefour.bandcamp.com/album/sex-and-death
▷ Sur IRM : http://www.indierockmag.com/artiste12746.html

Sinon, Swordplay et Homeless seront chez les potes d’Amiens la veille : Pimp My Lino 5 – Swordplay & Pierre the Motionless – Mc Homeless

Sulfure – concerts et festival – un festival aux télescopages singuliers, et désormais des concerts toute l’année : https://sulfure-festival.fr
{DEZORDR * Records} – providing disorder since 2007 : http://dezordr.com
Indie Rock Mag – l’IRM des musiques actuelles : http://www.indierockmag.com
Des cendres à la cave – échos pyroclastiques et chroniques en sous-sol : http://www.dcalc.fr

Horaires : ouverture des portes à 20h, début des concerts à 20h30 tapantes

Résas : 8 euros – par email à sulfure.festival@gmail.com (attention, petite jauge !)
Tickets : 10 euros sur place
Bières : 3 euros
Softs : 2,5 euros